Made Real Estate rencontre Ingrid Landgren – Architecte

Dans notre série rencontre, nous vous présentons une architecte de renom avec laquelle nous avons eu quelques fois le plaisir de collaborer… Rencontrez Ingrid LANDGREN dans l’interview qui va suivre.

“Bonjour Ingrid, peux-tu me parler de toi et de ton activité d’architecte en quelques mots ? D’où t’es venue cette passion pour l’architecture ?

J’ai un parcours assez diversifié. Je suis arrivée à l’architecture sur le tard… J’ai commencé par des études de droit, avant de partir vivre dans les Antilles à Saint Martin. Là bas j’ai ouvert un commerce style “glacier, salon de thé, crêperie”. Ce projet, je l’ai complètement dessiné. J’ai créé le concept, dessiné tous les meubles, fais des salons, etc… Une fois mon commerce ouvert j’ai eu l’impression que mon travail était fini et je n’avais paradoxalement plus envie d’opérer le business que j’avais initié. J’ai ressenti un désir profond de rester dans la création. J’ai tenu ce business trois ans avant de le vendre puis je me suis ruée sur des études d’architecte d’intérieur, à 27 ans.

J’ai commencé à travailler avec un cabinet d’architectes sur Saint Martin tenus par des amis. Ils m’ont littéralement transmis leurs passions de l’architecture et m’ont ouvert à un univers qui jusque là m’était inconnu. Des histoires de rencontres, comme toujours… C’est comme ça que j’ai démarré. (Je suis restée quelques temps là-bas puis l’envie de rentrer en France, pour me rapprocher de ma famille, a été plus forte).

C’est en 2012 que je suis rentrée, après 13 ans dans les îles. Je me suis installée sur la Côte Basque où j’ai eu un gros coup de coeur. Ça ressemble un peu aux Antilles… Quand t’es sur la Côte aux 100 Marches et que tu regardes le paysage avec le Jaizkibel en toile de fond… Cette perspective donne l’impression d’être sur une île. Et puis… le climat est plutôt canon l’été !

Aujourd’hui, je partage mon agence avec Philippe Rabier Architectes et son équipe. Une autre belle histoire de rencontre qui prend forme par une jolie collaboration. Nous venons d’ailleurs d’intégrer de nouveaux bureaux à côté de la sortie d’autoroute de Biarritz.

Si j’ai bien compris, tu travailles aujourd’hui entre Biarritz et Saint Barthélémy. Sur quels types de projets et comment t’organises tu ?  

J’ai une grande attache affective pour les Antilles. Garder ce lien est très important pour moi. Grâce à un ami qui travaille là-bas et avec qui nous avons une bonne connexion intellectuelle et en termes de sensibilité architecturale, les choses se sont mises en place naturellement.

J’avais un projet sur la Côte Basque. Je lui ai envoyé mes esquisses, il m’a fait ses retours. Une sorte d’émulation s’est créée… Maintenant je le sollicite quand j’ai des maisons à dessiner, n’étant pas DPLG. Son savoir est précieux et j’ai une grande reconnaissance de travailler à ses côtés. Je vais d’ailleurs à Saint Barthélémy tous les ans. Je trouve l’idée géniale d’avoir ce pont entre Biarritz et St Barth et de mettre à profit ma connaissance terrain de ces deux territoires.

Comment as-tu connu l’agence MADE ? Quel était ton premier projet en commun ?

La première fois que j’ai découvert MADE c’était par le biais de Grégoire, son fondateur. Ses deux enfants ont le même âge que les miens et ils étaient dans la même crèche et par la suite même école, avant leur déménagement.

J’ai suivi tout le développement de Keyweek à l’époque et de MADE. J’aime beaucoup l’énergie que Grégoire a donné à l’entreprise, la manière dont les projets ont été conçus, la manière qu’il avait de mener une équipe. Il m’a présenté Jean et j’ai apprécié la façon similaire et fortement inspirante qu’ils ont de manager, de communiquer, de mettre l’importance sur les relations humaines. Ils ont tous deux une profondeur d’âme qui m’a touchée.

Ils m’ont proposé de faire des croquis de projets à l’agence, et puis un jour j’ai eu une première opportunité pour un appartement sur lequel j’ai eu la chance de collaborer avec Hugo de HUM Concept. J’ai aimé la carte blanche que nous avons eu. Nous avions vraiment libre champ et c’était une source d’inspiration. J’aime par ailleurs beaucoup l’univers d’Hugo. On est très complémentaires. Il a une façon de transcender une ligne architecturale et d’en faire une véritable histoire et j’adore ça.

Quelle est ta vision concernant l’immobilier sur la Côte Basque ?

L’immobilier sur la Côte Basque regorge de surprises… Je trouve ça beau de rendre, d’apporter de la beauté au lieu, c’est mon travail. Ce que je souhaite est de participer à cette image de prestige de la ville de Biarritz. J’aime raconter une histoire. J’aborde une rénovation de manière différente en fonction du bâtiment dans lequel j’interviens ou de la ville dans laquelle il se trouve. Je fais toujours une petite recherche historique : sur le lieu, le bâtiment, la ville… Et puis je viens raconter une histoire, en créant un lien entre l’architecture pure du bâtiment et la manière de s’approprier l’espace intérieur.

Présente nous deux de tes meilleurs projets…

C’est difficile… tous les projets sont importants et représentent une attache émotionnelle. Un projet c’est un peu comme une gestation, au fil des mois, il prend forme, il prend vie. Je ressens toujours un petit pincement au coeur quand je rends la clef aux clients parce qu’en passant le relais, on s’en détache. Forcément il y a des projets que l’on aime un peu moins que d’autres mais mon rôle est de m’adapter au style et à l’envie du client. Un bon projet est celui qui va réussir à adapter le style de vie des clients au lieu. Je m’y efforce à chaque fois.

Un projet que je pourrais présenter est celui que j’ai fais en collaboration avec une designeuse d’espace, Vanessa Viard. Un chouette challenge, un appartement de 70m2, sur trois niveaux, pas évident à appréhender en terme de volume… Mais on en a fait un petit écrin, grâce à notre cliente dont l’implication a été entière et nous a suivi jusque dans le moindre détail. Cet appartement est sublime avec une vue extraordinaire, en première ligne sur l’océan… C’est canon.

Merci Ingrid de nous avoir partagé ta vision des choses et tes projets.

Vous avez un projet immobilier sur la Côte et vous souhaitez être entourés de professionnels  ?

Prenez contact avec notre équipe pour les conseils les plus précieux !

    UNE ESTIMATION GRATUITE?

    Nous vendons en moins de 28 jours ! Contactez-nous, gagnez du temps !