À la rencontre de Cécilia Thibier, l’oeil de Biarritz

Cécila s’est confiée à Mélissa pour l’ouverture de son surf shop BELZA Surf Shop (@belzasurfshop) au 2 rue Peyroloubilh à Biarritz.

Bonjour Cécilia. Tu es une véritable biarrote d’adoption, talentueuse photographe, et maman de deux magnifiques enfants. Parle-nous un peu de toi, de ton arrivée à Biarritz, de tes débuts de photographe ?

Je suis arrivée à Biarritz en 2012, au mois de mai, après un passage à Paris où j’étais journaliste pour TV Presse. Un matin mon rédacteur en chef m’a dit « Cécilia, tu n’as rien à faire ici, va suivre tes rêves ». Je l’ai pris au sérieux, j’ai mis mes petites affaires dans ma voiture et ai débarqué à Biarritz où j’ai trouvé un logement dans la journée. La première personne que j’ai rencontré c’est Antoine du Troisième Œil Photographe. Et dans mes rêves je souhaitais être photographe et apprendre le surf. Antoine m’a donné l’opportunité d’apprendre le métier de photographe à travers l’argentique, en faisant une saison de filmeuse. C’est d’ailleurs ce même été que j’ai rencontré Laurent, le père de mes enfants et compagnon de vie qui travaillait chez BTZ Surf Shop dans la rue du Port Vieux…  Voilà pour mes débuts à Biarritz…

Que trouves-tu à Biarritz, qui rend cette ville si différente des autres endroits que tu as pu visiter dans le monde ?

C’est vraiment une question d’énergie, et de lumière… Je crois qu’il y a dans cette ville une énergie que beaucoup ressentent. J’imagine que je ne suis pas la seule à ressentir ça et que c’est probablement ce qui attire les gens du monde entier. Il y a quelque chose ici que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Et puis la lumière… La lumière et la mer : jamais les mêmes couleurs, jamais les mêmes paysages… C’est unique, c’est source d’inspiration pour moi.

Quels sont les endroits où on risque le plus souvent de te croiser en ville ? Pourquoi ? 

Mon quartier d’adoption c’est vraiment sans aucune hésitation le quartier du Port Vieux, c’est pour moi le plus beau quartier au monde !!! Et ça depuis le premier jour. Parce que ça mène à l’océan, tu dors dans ton lit et tu peux entendre la mer en même temps. Et puis la plage du Port Vieux, où tu pourras me trouver car c’est mon lieu de shooting. Sans oublier évidemment la Côte des Basques et la sublime Villa Belza, juste à côté : j’y ai appris à surfer, j’y étais enceinte de mon premier enfant Leho, les pieds dans l’eau… Voilà Côte des Basques, Port Vieux et la plage du Port Vieux…

Tu as d’ailleurs ouvert ton Shop dans ce même quartier. Parle-nous un peu du concept, que pourra-t-on y trouver ?

Le concept de Belza Surf Shop est un surf shop et une galerie photo en même temps. Laurent et moi avons décidé de fusionner nos passions individuelles et communes dans un même lieu. Lui obsessionnel de surf, planches de surf, longboards et moi obsessionnelle de photo et de surf aussi. On s’est dit qu’on allait mettre en commun nos deux passions, dans un même lieu.

Et puis… nous souhaitons véhiculer une valeur principale qui part de nous : faire, vendre uniquement ce que l’on aime… Parce que nous on est incapables de faire autre chose que ce qu’on aime. Et puis essayer d’être local, responsable, de faire tout notre possible au niveau de l’éthique ! On sait que l’on n’est pas parfaits, mais nous on a décidé de faire tout notre possible pour asseoir nos valeurs. Ce qu’on vendra aura un sens et une histoire, ce qui est pour nous un bon point de départ.

 

Un petit mot sur notre agence humaine et innovante ?  

Ce que j’apprécie avec cette agence immobilière c’est le côté personnalisé… Vous créez des liens entre le bien, « la pierre », et celui qui va te le vendre, le trouver. C’est vraiment le côté humain de l’agence. C’est pour moi d’ailleurs la meilleure façon de vendre quelque chose… Quand tu cernes les vrais besoins de tes clients, en pensant à eux avant de penser à toi et ton profit. Tu trouves ce qui leur correspond, ça va matcher et tu auras bien fait ton travail. À mes yeux, MADE le fait très bien. C’est le fait de réaliser des projets de vie et non simplement des ventes.

Merci de t’être livrée à nous dans cette interview. On se revoit très vite 2 rue Peyroloubilh ! 

    UNE ESTIMATION GRATUITE?

    Nous vendons en moins de 28 jours ! Contactez-nous, gagnez du temps !